Connect with us

Blog

Miss Anacaona 2018, en plein milieu de l’aventure

Published

on

 

 

On ne présente plus Miss Anacaona. Ce concours pour jeunes filles, se basant sur les trois piliers : talent, intelligence et élégance, est au cœur de sa quatrième édition, lancée le 7  d’octobre dernier au Belval Plazza à Léogâne. Apres 5 séances, on se dirige tout droit vers la dernière ligne droite de la compétition, introduite en 2015 par l’Association pour le Développent de l’Art et la Culture haïtienne (APDACH), qui s’est entretemps ouverte a la région des Palmes, puis tout le pays.

10 postulantes encore en lice

Elles étaient 11 au départ. Marie Rose Ora a été contrainte d’abandonner avant la troisième séance pour des empêchements d’ordre personnel. A présent, elles sont encore dix à concourir pour la couronne : Geraldine Ambroise, Tamiyou Dorvilier, Vanessa Estimé, Fedorah Florvil, Rodna Joassaint, Jennimar Joseph, Christ-Anigaël Saint-Juste, Stessy Sarafina St-Fleur, Sophonie Sylvain et Moïsena Vertus.

Les candidates ont déjà connu, à travers les cinq séances passées, les trois passoires (intelligence-élégance-talent). Elles ont été présentées au public et défiler lors de la première séance. Pour la deuxième, les concurrentes ont pu élaborer autour d’une question liée aux thèmes Environnement, Education et Société. Le sujet a été dévoilé sur le tas, une nouveauté pour cette année.  La troisième manche a été consacrée à la représentation d’une tribu africaine par chacune des candidates. Elle reste jusqu’ici le dimanche le plus époustouflant de tous, de l’avis de plus d’un. Le quatrième épisode, plutôt froid, a vu l’introduction d’une nouvelle épreuve liée à l’entreprenariat. Chaque candidate a présenté un plan d’affaires et démontrer comment elle va pouvoir le réaliser. La dernière séance en date a eu lieu le dimanche dernier où le public a pu découvrir en profondeur les talents artistiques des filles. Chant, danse et théâtre ont été de la partie.

Encore 4 séances avant la finale

La grande finale, annoncée dans un premier temps au 16 décembre, sera repoussée à la huitaine (23 décembre) en raison de l’annulation de la séance du 18 novembre, jour réservé par les Petrochallengers. Bien avant, il nous reste encore 4 séances avant de pouvoir, lors de la finale, découvrir celle qui va succéder à Shedly Paular Janvier, détentrice de la couronne et deuxième Dauphine de Miss World en titre.

 

By Diery MARCELIN

dierymarcelin@yahoo.fr

Share
Continue Reading

Trending