Connect with us

Culture

Le carnaval national annulé, opportunité pour les collectivités

Published

on

La décision qui paraissait pourtant évidente s’est faite attendre : il n’y aura pas de carnaval national aux Gonaïves les 3, 4 et 5 mars prochains. C’est le Ministre de la Culture et de la Communication Jean Michel Lapin qui en a fait l’annonce, mercredi dernier dans une conférence de presse donnée au local de l’institution.

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes assises et intérieur

“Techniquement, il est impossible pour l’Etat de réaliser des festivités dans un délai si court après les récentes perturbations”, a fait savoir le numéro du Ministère de la Culture et de la Communication Jean Michel Lapin. “Le carnaval est une tradition pour nous. Les problèmes politiques ne devraient pas nous amener à annuler un rendez-vous aussi important”, regrette le Minsitre.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assises

Par ailleurs, l’annulation de ces festivités ne concerne pas les carnavals communaux. Au contraire, elle pourrait être une opportunité pour les municipalités.  “Nous sommes prêts à supporter les mairies qui veulent réaliser leur propre carnaval techniquement et financièrement. Les 50 millions de gourdes qui leurs étaient destinés sont toujours disponibles. “, informe Jean Michel Lapin. “Malheureusement, l’Etat ne pourra pas approuver les demandes de toutes les mairies”, nuance-t-il.

L’image contient peut-être : 4 personnes

Entre-temps, la ville des Gonaïves se prépare à pallier le manque que l’annulation du carnaval national causera. “Il y aura des chars musicaux de groupes locaux, des bandes à pied et au moins un stand durant les trois jours gras”, annonce Neil Latortue, premier Citoyen des Gonaïves, qui a tenu toutefois à préciser qu’il ne s’agit pas d’une troisième édition du carnaval de l’indépendance, ayant tenu lieu à deux reprises une semaine avant le carnaval national.

Diery MARCELIN
dierymarcelin@yahoo.fr

Share
Continue Reading

Trending