Connect with us

Culture

Ils réclament le carnaval en plein “pays Lock”

Published

on

Instarem

Alors que le pays est complètement “Lock” depuis plusieurs jours, les autorités de plusieurs communes ont pris la décision d’annuler les activités pré-carnavalesques prévues pour le dimanche dernier, jusqu’à nouvel ordre pour certaines. C’est le cas de la ville de Jacmel, réputée pour l’originalité de son carnaval, l’ingéniosité de ses masques.

Instarem

Malgré le fait que la situation n’augure rien de mieux pour les prochains jours, des artisans ont gagné les rues de la cité d’Alcibiade Pomeyrac mardi dernier pour demander au Ministère de la Culture et de la Communication de “tenir sa promesse”. A savoir, reprendre les activités carnavalesques sur la métropole du Sud-est. “Le Carnaval est un outil économique”, ont-ils soutenu à travers leurs pancartes.

Courtesy @Plezikanaval

Interrogés sur la question, les membres du comité d’organisation du carnaval de Jacmel et la Mairesse Lourdie César sont d’accord sur un point : aucune décision ne peut être prise pour le moment avec l’incertitude qui plane. “C’est vrai que les artisans ont fait d’énormes investissements dont ils comptent tirer des profits”, reconnaît par ailleurs la première citoyenne de la commune.

Instarem

Jacmel est l’une des communes les plus touchées par les actes de violence qui sévissent actuellement dans le pays. Des morts et des blessés sont déjà répertoriés au cours de la semaine. Ce n’est pas sûr que cela va changer du jour au lendemain.

Instarem

Courtesy @Plezikanaval
Instarem

Diery MARCELIN
dierymarcelin@yahoo.fr

Share
Continue Reading

Trending