Connect with us

News

Donald Trump et sa stratégie contre les potentiels adversaires

Published

on

Beaucoup de rumeurs circulent ces derniers jours, sur l’emploi du temps du locataire de la maison blanche en dehors des rendez-vous officiels. On prétend que le président américain connaît en ce moment une fréquentation en dessus de la normale des terrains de golf; ce n’est peut-
être que vraisemblance, car la réalité pourrait être toute autre.

Le quotidien britannique « The Independent » révèle que M. Donald Trump aurait multiplié des rencontres avec ses proches collaborateurs dans l’unique objectif de trouver des surnoms à ses potentiels adversaires pour la présidentielle de 2020, avec deux principaux objectifs. Dans un premier temps, Donald Trump veut parler de ses adversaires politiques en toute liberté avec son entourage sans évoquer leurs vrais noms. A plus long terme l’idée serait de créer des lignes d’attaque qui pourraient être reprises lors des prochaines campagnes électorales.

Résultats de recherche d'images pour « Donald Trump joue au Golf »

Elisabeth Warren, à cause de ses origines amérindiennes, a été surnommée ‘” Pocahontas'”. Ce choix de surnom a été jugé raciste et a donné lieu aun féroce déferlement ; en plus que le président s’était pris à la vie intime de la candidate. Elisabeth n’est pas la seule. Amy Klobuchar ‘”bonhomme de neige'”, par le fait que celui-ci ait présenté sa candidature dans l’état du Minnesota, un jour de neige. Le média britannique, selon ses sources, prévoit que Kamala Harris, une proche de Barack Obama, devrait également être visée par des attaques du genre par sa présence accrue dans des émissions de talk-show, « un bel angle d’attaque ».

Résultats de recherche d'images pour « Elizabeth Warren »

Elisabeth Warren, membre du parti democrat
Senatrice du Massachusetts depuis 2013

Ben Johnson Paul MAXI

bpaulmaxi@gmail.com

Share
Continue Reading

Trending