Connect with us

News

Devenir entrepreneur, le choix idéal vers la réussite : 2019 c’est ton année

Published

on

L’association des Jeunes Entrepreneurs en Haïti, organise un séminaire de formation englobant des thématiques liées à l’entrepreneuriat, le 24 Fevrier prochain à l’hôtel El Rancho de 8h a.m. à 16h. Il s’agit d’une occasion en or pour les jeunes et moins jeunes désireux de se lancer ou de se parfaire dans le domaine des affaires, une option plus que rationnelle dans le contexte haïtien.

mi

L’amour des affaires n’est pas cultivé dans la conscience collective haïtienne. À travers le discours des enseignants dans les écoles, au sein des familles, on prépare l’esprit des enfants et adolescents à aller à l’école, ensuite à l’Université pour obtenir un bon job. Mais jamais, pour créer des emplois, devenir lui-même l’employeur.

Des obstacles multiples pour le chercheur d’emploi

Or, à bien analyser le marché du travail en Haïti, les obstacles sont majeurs en face de celui qui se met en quête d’un emploi. Il y a l’accessibilité à l’offre qui pose problème. Rares sont les portails où les entreprises souhaitant recruter font passer leurs offres d’emploi. Un pont fiable entre l’employeur et le chercheur d’emploi est quasi inexistant. D’où la fameuse démarche de déposer des CV à tout bout de champ. Sans parler du fait que des parrains attrapent les possibilités d’emploi à la source pour en faire bénéficier à leurs poulains, surtout dans la fonction publique, avec les redevances électoralistes des politiciens.

On ne saurait oublier, l’inévitable “années d’expérience” présent dans toutes les offres d’emploi. Comme si on pouvait acquérir de l’expérience sans trouver du travail. Faut-il travailler pour s’armer d’expérience ou c’est l’inverse? On ne sait plus.

Il faut cependant reconnaître qu’il y a une faible quantité d’emplois disponibles sur le marché. L’État haïtien n’arrive toujours pas à mettre sur pied une bonne politique de création d’emplois. Jeunes, que faire?

Le business, l’alternative

Saviez-vous qu’en grande majorité, la population mondiale est constituée d’employés, donc de gens condamnés à mourir dans le besoin? Si vous voulez réellement atteindre une autonomie financière, il faut arrêter de travailler pour gagner de l’argent pour, de préférence, faire travailler votre argent. Être l’employé de quelqu’un, c’est l’aider à réaliser ses rêves en laissant les tiens sous l’eau. Allez-y, aujourd’hui même, arrêtez de penser en employé, mais plutôt en employeur.

C’est nécessaire de se former Appuyez sur ce lien afin de reserver votre participation . https://chat.whatsapp.com/FVpIt4i8lIREeN5cxRd8b0

L’entrepreneuriat, on en parle de plus en plus aujourd’hui. Plus de gens, de jour en jour, comprennent la nécessité de devenir le patron. Cependant, il faut maîtriser les modalités de ce champ, assimiler les moyens à utiliser pour augmenter ses chances de succès dans le business.

C’est ce que vous propose l’Association des Jeunes Entrepreneurs en Haïti, à partir de ce séminaire de formation prévu pour ce samedi 24 fevrier, 8h a.m. 16h à l’hôtel El Rancho. Les thématiques suivantes seront abordées : Gestion des opérations de marketing et de communication d’entreprise, Technique de négociation des affaires, Leadership des structures d’organisation et administratives, Conception et formulation d’un business model. Pour tout ça, des intervenants de grand calibre composeront le panel : Patrick Giraud, un expert international en marketing qui nous vient de la France, Me Ikenson Edumé, Spécialiste en Droit des affaires, Claude Martin Jr, Président de la Chambre de commerce Haitiano-Canadienne et Jeffsky Poincy, Spécialiste en Développement économique.

Voilà, le 24 fevrier prochain, c’est un beau jour pour enfiler le costume de Patron.Appuyez sur ce lien afin de reserver votre participation .https://chat.whatsapp.com/GcXyuDWH1LZADbXAYr7O7W

Diery Marcelin

dierymarcelin@yahoo.fr

Share
Continue Reading

Trending