Connect with us

News

À Port-au-Prince, calme apparent?

Published

on

Une soi-disant trêve est observée depuis les interventions successives des deux premiers responsables de l’État en réponse aux grandes protestations populaires où on réclamait la tête du président et un changement total de ce système qui, selon certains, favorise une petite classe au détriment de la grande majorité de la population vivant dans la misère. Contrebandes, dilapidations, sur-facturation des projets, détournement de fonds publics, pour ne citer que ceux-là, sont les indices de la corruption qui ronge le pays. Ainsi soit-il, le départ de Jovenel, qui a tenu sa langue pendant huit jours, devient l’unique alternatif pour passer à autres choses.

Les interventions, trop attendues, du président de la république, SEM Jovenel MOISE et du Premier Ministre Jean-Henry CEANT ramènent, à ce qu’il paraît, progressivement un calme à travers tout le pays et surtout à Port-au-Prince, la capitale haïtienne, depuis tantôt quatre jours après les manifestations manches longues. Mais tout semble faux dans ce discours qui soumet la population, un discours «Fè m dodo» qu’a prononcé le chef de la primature faisant croire que le prix du riz va chuter jusqu’à trente cinq gourdes. Comme le disait Etzer Emile : «On est sur le règne du faire semblant ».

Non, c’est faux. Rien de plus que le transport public ne fonctionne dans les rues de Port-au-Prince. Les coups de feu n’ont pas cessé à Martissant. Au cours dela semaine, déjà un autre policier fut tué, les caoutchoucs sont en feu encore au niveau de Mariani (Bò dlo), l’école ne fonctionne pas, des bandits étrangers armés ont tenté de descendre le Premier Ministre, suivant les dires de son chef de cabinet, M. Pascal Adrien, les festivités carnavalesques sont annulées par la mairie de Port-au-Prince, le prix des produits de premières nécessités augmente au quotidien. Donc, la conjoncture socioéconomique et politique du pays est troublante, et c’est dans ce contexte que le gouvernement fait semblant d’avoir le contrôle de la situation.

Ansky Hilaire

anskyhil22@gmail.com

Share
Continue Reading

Trending