Connect with us

News

190 millions de gourdes pour le Carnaval

Published

on

À un moment où de plus en plus de voix se lèvent contre la tenue du carnaval cette année, la nouvelle tombe comme la dernière goutte “d’oh” qui renverse la vase. Un budget de 190 millions de gourdes est alloué à l’organisation du carnaval cette année en Haïti.

Carl Murat Cantave, Président du Sénat

C’est le Président tout neuf du Sénat de la République, Carl Murat Cantave, qui vient d’en faire l’annonce, précisant toute fois que ce montant concerne tous les départements du pays où des festivités carnavalesques sont prévues, dont le Carnaval national aux Gonaïves, les traditionnels trois jours gras au Champ de mars à Port-au-Prince, entre autres.

Par ailleurs, cette annonce ne fait qu’amplifier, à travers les médias sociaux, les revendications anti-carnaval. “Pandan ou pral nan kanaval la, pa bliye ou bezwen 82 goud pou yon dola ameriken“, peut-on lire sur une affiche devenue virale ces jours-ci sur les réseaux sociaux. Les problèmes de Santé, d’éducation, parmi nos nombreux manquements devenus normes, ne sont pas mis de côté.

Cet élan de conscience, est-il en mesure de toucher une majorité jusqu’à diminuer l’affluence aux festivités prévues partout dans le pays, dont les trois jours gras à Port-au-Prince et aux Gonaïves les 3, 4 et 5 mars prochains? Une telle situation, va-t-elle semer le doute chez le secteur privé, acteur incontournable de la réussite de cet événement majeur?

Tout compte fait, côté affluence, les dimanches pre carnavalesques au Champ de mars ne laissent pas présager une baisse pour le rendez-vous culturel le plus populaire en Haïti. En ce qui à trait à la participation du secteur privé, Dimitri Vorbe, le patron de Sogener, gros morceau du financement de cette manifestation culturelle, dit se retirer pour se concentrer sur le social. Ses pairs ne semblent pas décider à aller dans la même voie.

Diery MARCELIN
dierymarcelin@yahoo.fr

Share
Continue Reading

Trending